Transporter son chat :
Quelques conseils

En proposant une clinique réservée aux chats, nous souhaitons diminuer le stress occasionné par les consultations vétérinaires.
Nous savons que le simple fait de mettre son chat dans sa boîte peut se révéler très compliqué.

Néanmoins, il est plus rassurant pour votre chat d’arriver à la clinique dans sa boîte plutôt que dans vos bras. Voici quelques conseils pour rendre le transport de votre chat plus facile et plus « Cat Friendly ». 

Habituer le chat à sa caisse

 

Si la caisse de transport ne sert que pour aller chez le vétérinaire, dans des contextes potentiellement inconfortables (douleur d’un abcès, syndrome fébrile…), il faudra peu de temps à votre chat pour associer la caisse à ces mauvais souvenirs.
L’idéal est donc que la caisse de transport fasse partie de son environnement. Vous pouvez par exemple la laisser en permanence à disposition du chat, avec une couverture confortable dedans. J’avoue qu’esthétiquement il y a mieux, pourquoi ne pas retirer le dessus de la boîte et y mettre un grand plaid ?

Certains jours, remettez le couvercle et proposez à votre chat ses friandises préférées ou un peu d’herbe à chat à l’intérieur.

Petit à petit, l’association « caisse = désagréable » s’estompera.

Pour les plus motivés

Sur quelques semaines, il est possible d’utiliser le renforcement positif pour désensibiliser le chat aux transports. Pour cela il faut de façon très graduelle mimer des faux départs. Les premiers temps juste placer le chat dans la cage, fermer la porte, la rouvrir et le récompenser. La fois suivante, placer le chat, fermer la boîte, la déplacer un peu dans la maison, ouvrir et récompenser. Par la suite déplacer la cage sur de plus longues distances et même un peu en voiture, toujours en le récompensant avec sa friandise préférée.

BIEN CHOISIR SA CAISSE

La première étape pour que votre chat rentre facilement dans sa boîte est qu’elle soit bien choisie.

La taille

La caisse doit être suffisamment grande pour permettre à votre chat de se retourner sans trop de difficulté mais pas trop grande, les chats appréciant les petits espaces qui les rassurent.

La taille de la boite dépend donc de la taille du chat.

La matière

Une boite en plastique sera plus hygiénique et permettra une meilleure stabilité que les modèles en textile.
N’oubliez pas de nettoyer la caisse de transport après chaque utilisation (avec du Liquide vaisselle) pour éliminer les traces olfactives de stress que le chat peut y avoir déposé.

La forme

Choisissez une cage de transport qui peut se démonter pour faciliter le nettoyage et les manipulations de votre chat une fois à la clinique.

Privilégier une caisse qui s’ouvre par le devant et par le dessus.

Le jour de la visite

Placer dans la caisse une serviette ou une couverture qui porte l’odeur de votre chat et de la maison. En plus d’être confortable et d’absorber d’éventuels accidents, l’odeur rassurera votre chat.

Eviter de donner à manger à votre chat avant de partir. Prévoyez une serviette de rechange pour le retour, au cas où….

Il peut être intéressant pour certains chats de pulvériser dans la caisse de transport des phéromones d’apaisement (type Feliway) 10 minutes avant.

N’hésitez pas à nous en parler à la clinique.

Le transport

Le balancement est moindre pour votre chat si vous portez la caisse dans vos bras et non à bout de bras.
Couvrir la caisse avec une serviette ou une couverture en laissant juste l’ouverture de devant libre permet au chat de se sentir caché et de ne pas voir des choses ou des personnes inquiétantes.

Dans la voiture, placer la caisse de préférence sur la banquette arrière en utilisant la ceinture de sécurité, ou dans l’espace prévu pour les jambes derrière les sièges avant.

Comme pour un bébé, éviter de placer la caisse face à un Airbag.
Privilégier une musique calme pas trop forte et éviter de parler à votre chat si celui-ci miaule.

que dit la loi ?

Il n’existe pas de réglementation spécifique concernant le transport des animaux de compagnie en voiture. Le code de la route précise seulement :
1. que les mouvements et le champ de vision du conducteur ne doivent être gênés ni par des passagers ni par des objets (article R 412-6).
2. que tout passager d’un véhicule doit porter une ceinture de sécurité (article R 412-1).

La présence d’un chat dans la voiture ne doit pas être un danger pour le conducteur. C’est ce qu’il faut retenir principalement des textes de loi. Pour qu’il ne puisse venir gêner le conducteur ou être projeté en cas d’accident, il est donc obligatoire que le chat soit placé dans un contenant, idéalement attaché par une ceinture de sécurité.

Et pour les plus récalcitrants ?

Plusieurs solutions à vous proposer :

Faire entrer le chat par l’ouverture du dessus si votre cage le permet est souvent plus facile.

Sinon, vous pouvez mettre la caisse à la verticale pour que la porte de devant soit sur le dessus !

Si votre chat fait Spiderman au dessus de l’ouverture en écartant toutes les pattes, vous pouvez l’emmailloter dans une serviette et placer le tout dans la boite. Les pattes sont contenues, les griffes sont neutralisées et le tout sans faire mal à votre chat !

Si malgré tous les conseils proposés le transport est toujours très stressant pour votre chat, n’hésitez pas à nous en parler. Nous pourrons voir si une légère tranquillisation peut vous aider.

CONTACTEZ-NOUS

Une question? Un renseignement? Contactez-nous! 

11 + 13 =

Féli’Santé vous accueille du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 19h et le samedi de 9h à 12h, sur rendez-vous.